Le Jeûne

Le Jeûne

Le troisième devoir religieux d’un musulman est le jeûne chaque année, pendant tout un mois. Cette obligation débute à la vue du croissant de la nouvelle lune du mois de Ramadan (9ème mois) et prend fin à sa vue, le mois suivant. Le mois comporte ainsi 29 ou 30 jours.

Il incombe à tout musulman, homme ou femme, doué de raison, juridiquement capable et physiquement en état de l’accomplir. En sont dispensés les enfants impubères, et les déséquilibrés. Peuvent en reporter leur accomplissement à une date à leur convenance, les malades, les femmes en couches ou ayant leurs menstrues, celles qui sont enceintes ou qui allaitent et les voyageurs.

Le jeûne commence peu avant l’aube et prend fin au coucher du soleil. Il exclut toute nourriture, toute boisson, le tabac, etc.

Le fidèle après avoir accompli normalement le jeûne doit, au crépuscule, le rompre en prenant quelque chose de léger (la tradition conseille quelques dattes) avant de s’acquitter de la prière du crépuscule et dîner ensuite.

Avantages matériels du jeûne

Le jeûne, discipline spirituelle, doit être accompli dans un esprit d’obéissance à Allah et de reconnaissance envers Lui. N’empêche qu’on en tire aussi les avantages matériels concernant l’hygiène, l’entraînement militaire, le développement de la volonté.

C’est un mythe de dire que le jeûne dans le sens islamique de la privation de manger et de boire, est contraire aux besoins de la santé humaine. Les observations biologiques montrent que les bêtes sauvages ne trouvent rien à manger quand il neige. Alors elles se mettent en hibernation, ou passent leur temps à jeûner et cela les rajeunit à l’approche du printemps. Il en est de même des arbres : en hiver, ils perdent leurs feuilles et dorment. Et ils ne sont même pas arrosés. Après quelques mois de ce jeûne, ils sont rajeunis au printemps et deviennent plus rigoureux qu’auparavant.

Même les minerais ont besoin de jeûne : les moteurs et les machines doivent s’arrêter après quelques heures de marche, et ce repos leur redonne force. En effet, comme tous les organes, l’appareil digestif aussi a besoin de repos. Jeûner est le seul moyen concevable pour cela.

Ces derniers temps, est apparue en Occident, une nouvelle thérapie qui traite surtout les maladies chroniques par des jeûnes de courtes ou longues durées selon le besoin de chaque malade. Il est aussi une sorte de cure contre l’obésité, les troubles stomacaux ou gastriques.

Source : islamfrance.com