L’aumône obligatoire

L’aumône obligatoire

C’est une obligation à tout musulman qui possède un niveau imposable. Dans l’Islam, cette aumône apparaît à la fois comme un acte d’adoration, de charité, de contribution sociale, un geste de bienfaisance et un devoir de solidarité.

L’objectif de cette aumône est :

  1. De purifier ses biens et de les préserver de la diminution et de la destruction ;

 

  1. De purifier l’âme humaine de l’avarice, de l’avidité, et de la convoitise ;

 

  1. Secourir les pauvres et pourvoir aux besoins des nécessiteux et des déshérités ;

 

  1. Instaurer les œuvres d’utilité publique.

Les biens soumis à l’aumône

Les biens soumis à l’aumône obligatoire sont l’or, l’argent, les billets de banque, les épargnes, le capital commercial, certains produits agricoles, les bestiaux.

Donc, le musulman qui possède le montant imposable de ces biens doit s’acquitter de cette aumône à raison de 2.5% une fois par an.

A côté de cette aumône, il y a l’aumône de la rupture du jeûne. Elle doit être versée aux pauvres annuellement à la fin du Ramadan.

L’Islam reconnaît donc que les biens matériels constituent la base et le moyen essentiel de la subsistance même de l’humanité et de la société. Voilà pourquoi il a élevé cette aumône au rang d’une des quatre pratiques fondamentales.

Source : islamfrance.com